Il est intéressant de profiter des taux d’intérêt bas pour renégocier son emprunt immobilier. C’est aussi l’occasion de réorganiser l’ensemble de ses crédits (immobiliers et consommation) pour réduire son coût et pourquoi-pas réaliser quelques travaux.

C’est quoi un rachat de crédit immobilier ?

Le rachat de crédit immobilier est souvent mal compris voire mal perçu. En effet celui-ci est souvent associé au surendettement ce qui peut être considéré comme un raccourci.

Il peut aussi être associé à une opération de banque permettant de dynamiser son pouvoir d’achat et simplifier ses finances personnelles. Le rachat de crédit immobilier aide surtout les propriétaires à profiter d’une période de taux faibles permettant d’optimiser leur budget.

Beaucoup d’emprunteurs ont opté pour un crédit immo à taux variable pour profiter d’une offre plus alléchante au départ. Cependant il ne protège pas les risques d’une éventuelle hausse sur le long terme. Afin d’obtenir de meilleures conditions de financement, le regroupement des crédits immobiliers donne l’occasion à ces emprunteurs de renégocier leur contrat initial.

A cette occasion les propriétaires-emprunteurs profiteront des taux bas pour réduire ses mensualités ou la durée du prêt immobilier, voire les deux sous certaines conditions.

L’emprunteur pourra se rapprocher auprès d’un spécialiste d’intermédiation en opération de banque pour étudier son regroupement d’emprunt immobilier.

Quand renégocier son crédit immobilier pour profiter des taux les plus bas ?

Il est possible d’effectuer un rachat de crédit immobilier à tout moment. Avec des taux fixes à 1.43% sur 20 ans et 1.21% sur 15 ans en octobre 2018, selon les chiffres de l’Observatoire Crédit Logement/CSA, le regroupement de crédits immobiliers apporte un avantage conséquent dans le budget des ménages.

Par exemple, un ménage qui détient un emprunt de plus de 70 000€ et qui peut obtenir un écart d’au moins un point de base entre le taux initial de son crédit et celui proposé actuellement à tout intérêt à réaliser un rachat de son crédit maison. Un tel écart amortira plus facilement les frais de transfert entre son ancien et nouveau crédit.

Le meilleur moment pour renégocier son emprunt immobilier dépend de l’âge et de la situation de l’emprunteur au moment de sa demande. Il doit correspondre aux critères que les banques demandent pour avoir droit au crédit soit une situation stable (CDI) et un taux d’endettement à moins de 33%. La faiblesse des taux permet d’améliorer le reste à vivre de l’emprunteur, ou tout simplement réaliser des projets comme des travaux destinés au confort ou à l’amélioration de l’habitat.

De plus il est possible, de faire baisser le coût de son assurance emprunteur en optant pour la délégation d’assurance emprunteur. Ce dispositif vise à dissocier le contrat d’emprunt de celui de l’assureur pour profiter des assurances plus compétitives.

Cette assurance couvre le décès, la maladie, et l’incapacité et peut représenter jusqu’à 30% du coût total du crédit. L’assurance emprunteur du prêt immobilier est obligatoire. La loi et les établissements de crédit l’imposent pour garantir le remboursement de votre prêt immobilier en cas d’imprévu protégé par le contrat (décès, maladie etc.).

Regrouper son crédit immobilier dans un crédit travaux pour baisser son coût de crédit

Dans le cadre d’un rachat de crédit immobilier, il est possible d’y intégrer une somme allouée à un projet précis ou de regrouper des crédits à la consommation. Il permet à l’emprunteur de réunir en une seule mensualité ses crédits personnels.

En ce sens l’emprunteur verra la gestion de son budget simplifiée. En se donnant une bouffée d’oxygène le propriétaire verra la durée des échéances mensuelles augmentée et améliorera sa capacité d’emprunt pour préparer une future opération immobilière.

Par exemple si le propriétaire cherche à effectuer des travaux d’embellissement (comme par exemple, repeindre le plafond de sa cuisine) il pourra améliorer la valeur de son bien mais aussi profiter immédiatement des avantages de ces aménagements (isolation, conforts).

Si le propriétaire cherche à effectuer ses travaux lui-même (changer la tapisserie d’une de ses pièces de vie par exemple), le regroupement de crédit peut permettre d’allouer une somme qu’il pourra disposer librement. Ce type d’action peut être retenu pour éviter de financer des travaux uniquement sur devis comme le prévoit un crédit à la consommation simple.

Par ailleurs, la demande auprès d’un organisme spécialisé permet également de bénéficier de conseil d’un expert en regroupement de crédit, d’un suivi personnalisé et d’un financement adapté à son budget et à ses projets.

Quel délai pour se lancer et entamer un rachat de crédit immobilier ?
5 (100%) 2 votes

Vous aimeriez également


Leave a Reply

Your email address will not be published.