Le congé maternité, instauré en France depuis 1909, permet aux futurs mamans de se reposer avant leur accouchement, récupérer la fatigue accumulée pendant le grossesse et après la naissance de leur enfant mais aussi accompagner leur bébé pendant les premières semaines de sa vie.

Seulement, les dates de votre congé maternité diffèrent selon deux paramètres : le nombre d’enfants que vous avez en charge dans votre foyer et le nombre d’enfant à venir (grossesse gémellaire ou plus). Dans cet article, nous vous apprenons les durées des congés maternité selon votre situation.

Quelles sont les durées légales des congés maternités en France ?

En France, seul le Code de la Sécurité Sociale et le Code du Travail fixent la durée du congé maternité. Le congé maternité se compose du congé prénatal (période de congés avant la date présumée de l’accouchement) et du congé postnatal (période de congés après l’arrivée de l’enfant).

Pour les mamans qui attendent leur premier ou leur deuxième enfant, le congé maternité dure 16 semaines.

Si vous attendez votre troisième enfant, la durée du congé de maternité est plus longue puisque vous pouvez vous reposer durant 26 semaines consécutives.

En revanche, pour les grossesses multiples, les durées des congés de maternité sont rallongés puisque vous bénéficiez de 34 semaines pour la naissance de jumeaux et 46 semaines pour l’arrivée de triplés et plus.

Attention : Le congé maternité et le congé parental sont deux périodes différentes. Si vous avez des interrogations sur le congé parental, nous vous conseillons de contacter la CAF.

Date du congé maternité : des délais différents pour le congé prénatal et le congé postnatal

Comme énoncé ci-dessus, il faut distinguer, dans le congé maternité, le congé prénatal et le congé postnatal. Le congé prénatal permet à la future maman de se reposer avant l’arrivée de son enfant tandis que le congé postanatal permet à la maman de profiter des premières semaines de vie de son bébé mais aussi de se reposer.

Une maman qui attend son 1er enfant ou son 2ème enfant bénéficie d’un congé maternité de 4 mois (16 semaines) réparties entre 6 semaines avant la date présumée de l’accouchement (congé prénatal), puis 10 semaines après l’arrivée de votre enfant (congé postnatal).

Tandis qu’une femme mettant au monde son 3ème enfant, la durée du congé maternité est plus importante puisqu’elle bénéficie de 26 semaines : 8 semaines avant la date supposée de l’accouchement et 18 semaines de repos avec bébé.

Puis, pour l’arrivée de jumeaux, la future maman pourra se reposer 12 semaines avant d’accoucher, puis 22 semaines après l’accouchement. La durée totale de son congé maternité est de 34 semaines.

Enfin, pour la naissance de triplés, voire plus, la loi fixe la durée du congé prénatal à 24 semaines et la durée du congé postnatal à 22 semaines, soit une période de 46 semaines pour son congé maternité.

Peut-on prendre en avance son congé prénatal ou au contraire le reculer ?

Vous souhaitez avancer la date de votre congé prénatal mais vous ne savez pas si cela est possible ? Sachez que 2 situations vous permettent de partir plus rapidement en congé maternité et donc de prendre en avance votre congé prénatal :

  • Vous attendez votre 3ème enfant (dans la limite de 2 semaines)
  • Vous êtes enceinte de jumeaux, triplés, voire plus (dans la limite de 4 semaines)

Si au contraire, vous souhaitez reculer le début de votre congé prénatal, sachez que le médecin en charge du suivi de votre grossesse (votre gynécologue) peut l’autoriser dans la limite de 3 semaines.

Enfin, même si vous décidez d’avancer ou de reculer la date de votre congé prénatal, la durée de votre congé postnatal sera réduite de la même durée.

Comment prendre votre congé maternité ?

Voici la procédure pour prendre son congé maternité :

  • Déclarer votre grossesse avant la fin de la 14ème semaine de grossesse à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM)

Avant la fin du 3ème mois de grossesse, vous devez déclarer à la CPAM l’arrivée de votre nouvel enfant. Il est possible de le faire en ligne puisque grâce à votre carte vitale, votre médecin ou votre sage femme déclare votre état à votre Caisse primaire d’Assurance Maladie. De plus, vous pouvez envoyer votre déclaration de grossesse via un formulaire papier intitulé « premier examen médical prénatal »

  • Déclarer votre grossesse à la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) avant la fin du 3ème mois de grossesse.

Comme pour la déclaration de grossesse à la CPAM, votre gynécologue ou votre sage femme peut la déclarer en ligne à la Caisse d’allocations Familiale ou vous délivrer un document à renvoyer par voie postale à votre centre CAF.

  • Déclarer votre grossesse à votre employeur

Vous devez prévenir votre employeur de votre congé maternité par lettre recommandée avec avis de réception (ou remise contre récipissé). Cette lettre précise le motif de l’absence et la date de fin de congé maternité.

Quelle est la durée d’un congé maternité ?
5 (100%) 2 votes

Vous aimeriez également


Leave a Reply

Your email address will not be published.