Quelle durée de vie avec métastases osseuses ?

Les métastases osseuses sont des cellules cancéreuses qui ont migrées vers une autre partie du corps humain que celle où se trouve le foyer du cancer et plus précisément dans les os. La question qui se pose alors à ce stade est de savoir quelle est l’espérance de vie avec des métastases osseuses ? La réponse dans les développements qui suivent :

Définition des métastases osseuses

Les métastases osseuses sont aussi appelées « cancer des os métastatique ». L’os n’a pas une structure figée. Il est en constante destruction et reconstruction grâce à des cellules spécialisées nommées ostéoblastes et ostéoclastes. Ces cellules maintiennent un équilibre qui garde l’os solide et en bonne santé.

Il ne faut pas confondre cancer des os primitif et métastases osseuses. Le cancer des os primitif est un cancer qui prend naissance directement dans l’os. C’est aussi un cancer qui est beaucoup moins courant.

Les métastases osseuses sont les lésions malignes du squelette les plus fréquentes chez l’adulte. Entre 12 et 15% des personnes atteintes de cancer présenteront des métastases osseuses après examen clinique et radiologique. Ce chiffre monte à 70% à l’autopsie.

Les métastases osseuses sont généralement les premières manifestations d’un cancer et plus de 75% d’entre elles sont douloureuses.

La probabilité de développement de métastases osseuses varie selon le type de cancer. Les cancers du sein ou de la prostate ont jusqu’à 85% de chances d’évoluer en métastases osseuses.

La fréquence de ces métastases en cas de cancers du foie, du pancréas n’atteint par contre qu’un taux de 10%..

Formation des métastases osseuses

L’os reçoit environ 10% de la circulation sanguine. Des cellules cancéreuses issues d’une tumeur primitive peuvent se détacher et être emportées dans le système sanguin ou lymphatique.

Elles vont alors se fixer sur d’autres organes et y former une colonie.

Il est étonnant de constater que les cellules cancéreuses s’installent plus facilement dans l’os plutôt que dans d’autres organes qui sont beaucoup plus vascularisés comme le cerveau. C’est la nature même de l’os qui facilite la formation des colonies. Les vaisseaux sanguins de l’os ont en effet une forme différente qui facilite la sortie des cellules.

Les organes ciblés sont généralement proches de la tumeur primitive et en aval de la circulation sanguine.

La métastase attaque l’os par étapes. Elle commence généralement à l’intérieur de l’os où se trouve la moelle rouge, puis attaque l’os spongieux avant de s’en prendre à l’os compact, plus dur. L’hypoxie favorise grandement le développement des métastases osseuses. L’os est peu alimenté en oxygène ce qui en fait un très bon milieu pour leur développement.

Il arrive que les métastases osseuses ne se manifestent que plusieurs années après la suppression de la tumeur primitive. Les cellules peuvent se mettre en sommeil pour ne s’activer que plus tard.

Durée de vie en cas de métastases osseuses

Le pronostic d’une métastase osseuse est mauvais et est lié à celui de la tumeur primitive. Cette maladie n’est en général plus guérissable. Si la tumeur primitive est très résistante, les cellules de la métastase risquent de l’être aussi, car elles sont issues de cette tumeur.

Certains types de cancer comme celui des testicules peuvent offrir de très bons résultats thérapeutiques et mener à une guérison totale. Dans ce cas, les métastases osseuses peuvent guérir.

Les patients atteints de cancer du sein ou de la prostate ont une durée de survie moyenne de 12 à 18 mois à partir du développement des métastases osseuses. Ce délai peut diminuer à 3 mois pour les personnes atteintes d’un carcinome bronchique.

Les personnes dont les métastases osseuses ne se sont développées que dans les os peuvent survivre jusqu’à 10 ans ou plus.

Le nombre de métastases et leur localisation anatomique joue aussi un rôle important sur la durée de survie.

Thérapie des métastases osseuses

Dans le cas de métastases issues du cancer du sein ou de la prostate, il est souvent possible de procéder à un traitement curatif. Il n’existe pas encore de traitement efficace, mais les bisphosphonates et les anticorps de RANKL Denosumab permettent d’améliorer grandement la qualité de vie des patients sans pour autant augmenter leur espérance de vie.

Le temps de survie avec des métastases osseuses est cependant relativement long tout en faisant évoluer la maladie.

Le soulagement des douleurs est le premier but du traitement. La calcitonine procure de très bons résultats dans le traitement de la douleur. Elle peut être administrée par voie sous-cutanée ou par le biais d’aérosols intranasaux.

Les cellules des métastases osseuses se comportent généralement comme celles de la tumeur primitive dont elles sont issues. Beaucoup de mesures thérapeutiques mises en œuvre pour lutter contre la tumeur primitive ont donc des effets sur ces cellules.

Ainsi, il est possible de lutter contre les métastases osseuses par radiothérapie ou thérapie au bisphosphonate ou encore par interventions chirurgicales dans les cas les plus extrêmes.

Chirurgie des métastases osseuses

Les métastases osseuses ne se traitent pas comme les tumeurs primitives. On procède ici à une chirurgie souvent palliative en raison de la nature des métastases qui peuvent apparaître dans plusieurs os.

De nombreux paramètres doivent être pris en compte au moment de la chirurgie telle la nature de la tumeur primitive, le stade de développement et l’état général du patient. Il sera alors possible de déterminer l’objectif recherché après une réunion entre les différentes disciplines qui seront engagées.

Une métastase rachidienne se traitera par exemple avec plus de précautions en raison du lieu d’implantation des cellules. La chirurgie de la métastase est une petite partie dans le traitement global de la tumeur primitive. La localisation anatomique doit donc se faire avec le plus de précision possible si l’on veut obtenir le meilleur résultat.

Certaines régions comme les vertèbres ou le petit bassin sont des zones profondes qui impliquent une chirurgie difficile à mettre en œuvre techniquement. Un bilan doit donc être fait au préalable.

Une radiographie de face et de profil peut aider à détecter les zones à traiter. Une IRM de la tumeur primitive doit aussi être faite ainsi qu’un scanner de la tumeur afin de déterminer sa nature.

Administration, argent, cuisine, nature, santé, maternité .... Vous vous posez des questions des des délais à venir ? Queldelai.fr vous répond ! Retrouvez dans chaque rubrique, la réponse à une de vos interrogations : Combien de temps pour ... ? Quelle est la durée de ... ?

Votre avis nous intéresse

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît, entrez votre nom ici