Nous sommes actuellement dans une ère où les prouesses technologiques ne cessent de se développer et d’évoluer, mais aussi représentent une demande croissante. En effet, qui n’a jamais souhaité un gadget connecté pour lui faciliter le quotidien.

Vous disposez d’un projet de création dans le domaine high tech et vous souhaitez connaitre les différents financements possibles ? Sous quels délais vous pouvez obtenir des fonds et donc concrétiser votre projet ? Découvrez l’ensemble des réponses à vos questions.

Quelles sont les différents modes de financement possibles et leur délai d’obtention ?

Un établissement financier

De manière générale, lorsqu’on évoque financement, on pense immédiatement aux banques. C’est effectivement une solution à envisager mais pas la seule. Convaincre une banque n’est pas une mince affaire et il vous faudra préparer un dossier en béton. En effet, votre banquier a besoin d’être rassuré. Il est donc nécessaire de bien préparer votre entretien afin qu’il puisse disposer d’une vision précise de votre projet de financement.

Il est important qu’il puisse comprendre l’environnement interne de votre future entreprise, le convaincre de votre professionnalisme, qui dispose du pouvoir de décision, qui vous entoure et vous accompagne dans l’entreprise, quels sont leurs rôles et expériences…

Le banquier est certes un conseiller professionnel mais il ne connait pas tous les marchés d’activités. Il est donc important de lui expliquer afin qu’il puisse d’approprier votre marché. Des documents incontournables seront nécessaires tels qu’un prévisionnel d’activité argumenté (ce dernier devant être bien sûr réaliste), lister les charges de l’entreprise, les délais et mode d’encaissement… un business plan solide afin de convaincre et rassurer le banquier.

Un apport cohérent avec l’activité et le niveau de fond emprunté est également un élément déterminant et à mettre en avant. En effet, cela permettra de démontrer votre engagement dans le projet. Il est également important de leur spécifier dans le détail à quoi vont servir les fonds empruntés. Les banques ont tendance à plutôt financer les immobilisations corporelles telles qu’un ordinateur.

Une fois ce rendez-vous terminé, le banquier va réaliser une première étude de votre dossier. En effet, il reprend les éléments et analyse plusieurs données : étudie le produit sur le marché si celui-ci existe déjà, le produit est-il innovant ? est-ce qu’il répond à une demande ? Le marché est-il concurrentiel ? Quelle clientèle visez-vous ? Une étude méticuleuse du business plan est réalisée.

D’autre part, sachez que chaque banque dispose de son propre fonctionnement mais souvent les strates décisionnelles sont nombreuses et le conseiller professionnel ne dispose pas seul du pouvoir de décision. Il est donc important que votre présentation soit maîtrisée et appuyer de documents concrets afin que le banquier puisse retranscrire correctement votre projet.

Compte tenu de ces éléments, il est difficile de pouvoir donner un délai sur l’étude de votre dossier. En effet, le montant emprunté, le nombre de strates de décision, un dossier complet, une création d’entreprise ou une entreprise déjà existante…sont autant d’éléments qui peuvent influer sur le délai de réponse.

Financement participatif ou crowdfunfing

Ce type de financement est de plus en plus sollicité car présente de nombreux avantages. Tout d’abord, il permet de financer des projets de tous types (produits, services). En quelques mots, le crowdfunding est un système de financement qui consiste à demander des fonds auprès de particuliers ou investisseurs. Ce type de solution est de plus en plus prisée en France. Il existe plusieurs modes de fonctionnement :

  • Un don sans contrepartie
  • Un soutien financier en contrepartie du produit fini ou dérivé
  • Un investissement dans le capital de l’entreprise en échange d’actions
  • Un prêt à l’entreprise

Cette variété de solutions permet à chacun d’y trouver son compte et d’adapter en fonction de son produit ou service.

Quels avantages présente le crowdfunding ?

Comme évoqué auparavant, cette solution est accessible quel que soit votre secteur (high tech comme par exemple la mise sur le marché d’un objet connecté de type miroir connecté, humanitaire, sport…), et votre projet (produit ou service).

D’autre part, elle peut être une solution complémentaire d’un prêt bancaire et permet d’obtenir un premier financement afin de convaincre des établissements bancaires. Enfin, ce mode de financement permet de réaliser des projets tests avant de se lancer dans une industrialisation et commercialisation coûteuse.

délai financement objet connecté

Depuis quelques années, un nouveau type de crowdfunding apparaît, le crowdlending. Il s’agit de faire appel à des particuliers sous forme de prêt. Il ne s’agit donc plus d’un don mais d’un investissement réalisé par les particuliers. L’avantage de cette alternative est une levée de fonds rapide et prêt sans garanties coûteuse (cautions…) et sans apport financier pour l’entreprise.

Il existe aujourd’hui de nombreuses plateformes de financement participatif. Il est nécessaire de réaliser une étude du marché afin de sélectionner la plus adaptée à votre projet. En effet, ses dernières sont souvent spécialisées dans des secteurs d’activité. Il est également nécessaire de consulter les différents projets présentés sur la plateforme et constater les résultats obtenus pour un projet similaire.

Le fonctionnement varie selon les plateformes mais reste cependant proche. Une première étude et réalisé par l’équipe du site ce crowdfunding. Suite à cette première étude, des conseils peuvent vous être donné pour maximiser les chances de convaincre les investisseurs. Une fois le dossier complet et éventuellement corrigé, le projet est visible sur le site. Les durées de collecte varient entre 30 et 90 jours en moyenne. Une fois la collecte finalisé les fonds vous sont transmis sous 72 heures environ.

Business Angels

Cette solution de financement correspond à des investisseurs privés, désireux d’accompagner de jeunes entrepreneurs. Forme de financement proche du crowdfunding, les business angels dispose d’une solide expérience dans la création ou direction d’entreprises.

D’autre part, ils conseillent les jeunes entrepreneurs sur des choix stratégiques liés au management, marketing ou encore développement commercial. Généralement, une proximité géographique est en place afin d’échanger plus facilement.

Comme leurs noms l’indique, une certaine forme de protection s’installe entre eux ainsi qu’une confiance. Le business angel partage ainsi son réseau et représente une caution et sécurité auprès d’éventuels autres investisseurs.

Bien entendu, les business angels analyse le projet en profondeur et analyse leurs intérêts. Il est important de votre côté d’analyser le profil de votre investisseur afin de s’assurer d’une connaissance de sa part du secteur d’activité et d’une expérience entrepreneuriale. Les délais de réponse d’un business angel sont dépendant de la rapidité de l’investisseur mais varie en moyenne entre 1 et 2 mois.

Les aides de pôle emploi

La France dispose d’aides à la création d’entreprise intéressantes. En effet, les chômeurs peuvent disposer de l’ACCRE (aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise). Cette dernière permet une exonération partielle des charges sociales pendant un an ou trois ans pour les entrepreneurs qui optent pour le régime micro-fiscal.

Bien entendu, cela constitue un coup de pouce pour créer votre entreprise mais en aucun cas permet un financement total.

Quel délai pour obtenir un financement sur un projet high tech ?
5 (100%) 2 votes

Vous aimeriez également


Leave a Reply

Your email address will not be published.