Le lait maternel est le meilleur choix pour un nourrisson. Pourtant, certaines situations obligent la maman à donner du lait infantile à son bébé. Pour les jeunes parents, ce n’est pas facile de savoir quand et comment donner le biberon à son bébé. Pour un nouveau-né, l’allaitement au biberon doit respecter un certain intervalle de temps.

Quel est le temps minimum entre deux biberons ?

Si le délai entre deux biberons est de 3 à 4 heures pour un nouveau-né, le nombre de biberons varie avec l’âge du bébé. En 24 heures, un nourrisson a besoin de 6 à 8 biberons. Le nombre des repas au biberon diminue au fur et à mesure que le bébé grandit, par contre la quantité augmente.

Ces repas passent de 6 à 7 fois par jour pendant le deuxième et troisième mois, de 5 à 6 fois par jour pendant le quatrième mois, de 4 à 5 fois à partir du sixième mois. A 12 mois, votre bébé a besoin de 2 à 3 repas au biberon par jour.

Combien de temps entre biberon et allaitement maternel ?

Plusieurs situations peuvent vous amener à passer à l’allaitement mixte : fin du congé de maternité, lait maternel insuffisant…une option qui ne pose pas de problème et qui permet au bébé de s’habituer aux autres manières de se nourrir.

Comme le repas au biberon, il n’y a pas de règle à respecter concernant le temps nécessaire entre biberon et tétée. Si vous travaillez par exemple, vous pouvez allaiter votre bébé le matin et le soir. Pendant la journée, il se nourrit de son biberon.

Quelle quantité de lait donne-t-on au bébé suivant son âge ?

Quelle que soit la marque, il est souvent indiqué sur l’emballage le nombre de biberons par jour et les quantités de lait par jour adapté à votre bébé.

De 0 à 1 mois, vous devez donner entre 6 et 7 biberons de 90ml par 24h. Même nombre de biberons à l’âge de 1 à 2 mois, mais c’est la quantité d’eau qui augmente (120ml pour 4 meurettes). Si le poids de votre bébé dépasse 6,9 kg à l’âge de 5 mois, 4 biberons de 240ml par 24h suffisent.

Faut-il allaiter au biberon à heure fixe ou à la demande ?

Les repas au biberon peuvent être répartis en 4 à 7 par 24 heures. Vous pouvez donner à des horaires fixes ou souples, mais le plus important c’est de respecter un intervalle de 3 heures entre deux repas. C’est le délai nécessaire pour que votre bébé digère le lait.

Si votre bébé prend une petite quantité par rapport à la normale, cet écart sera moins important. De même, si au bout de trois heures, votre bébé dort calmement, ne le réveillez pas.

Que faire du reste de biberon ?

Pour la préparation du biberon, vous devez respecter les règles d’hygiène. Normalement, le biberon de lait infantile doit être préparé juste avant la prise. Si vous devez faire un déplacement, évitez de mélanger à l’avance le lait. Le mieux c’est d’emmener la poudre et l’eau de manière indépendante.

Concernant le biberon non terminé, il doit être jeté. Lorsque votre bébé consomme le biberon, il y a un transfert de bactérie entre sa bouche et le biberon. Par contre, si le biberon n’est pas encore entamé, vous pouvez le conserver au réfrigérateur, et le donner à votre bébé immédiatement à sa sortie. Le délai de conservation du lait maternel et lait artificiel sont différents.

Quand faut-il nettoyer le biberon ? Comment procéder ?

Avant de nourrir bébé, le nettoyage du biberon et des autres accessoires doit être effectué correctement. Ainsi, avant chaque utilisation, vous devez les stériliser. Pour entretenir un biberon et les accessoires qui vont avec, vous devez faire bouillir de l’eau. Plongez-y ensuite le biberon et les autres accessoires. Ils doivent y rester pendant 5 à 10 min. Vous pouvez ensuite sécher et boucher fermement le biberon.

Quel type de lait donner à son bébé ?

La composition des laits infantiles est réglementée et varie selon l’âge du bébé.

Jusqu’au 5ème mois, vous devez donner le lait de 1er âge à votre bébé. C’est un produit à base de lait de vache. Ce lait est riche en vitamines, sels minéraux. Il contient aussi des protéines, de glucides et d’acides gras, qui contribuent au développement de son cerveau.

Jusqu’au 12ème mois, c’est le lait 2ème âge que vous devez donner à votre bébé. Par rapport au lait 1er âge, ce produit comporte moins de protéines et beaucoup de fer, d’acide gras, phosphore et vitamines.

À partir de 1 an, votre bébé peut boire du lait de croissance. Le lait de croissance apporte le fer, les acides gras, les vitamines et les oligo-éléments indispensables aux développements de l’enfant.

Quels sont les avantages de l’allaitement au biberon ?

Comme l’allaitement naturel, les avantages à allaiter au biberon sont nombreux. C’est le meilleur moyen pour connaitre la quantité de lait consommé par votre bébé. Une option qui sécurise les parents. Si l’allaitement naturel augmente la complicité mère-enfant, l’allaitement au biberon peut être réalisé par le père. Une option pour profiter d’intenses échanges de regards avec le petit.

Quel délai est-il conseillé entre deux biberons ?
Votez pour cet article !

Vous aimeriez également


Leave a Reply

Your email address will not be published.