Contrairement au permis de conduire, le code de la route n’a pas une durée illimitée. Si vous n’avez pas passé votre permis de conduire au bout d’un certain temps après avoir validé l’examen du code de la route, alors vous devrez le repasser avant de passer votre permis ! Découvrez quel est le délai maximal entre l’examen du code de la route et le passage du permis de conduire.

En quoi consiste l’examen du Code de la route ?

Le code de la route est la partie théorique du test que l’on doit passer pour obtenir son permis de conduire, l’examen de conduite étant la partie pratique.

Avant de passer l’examen, il est nécessaire de suivre une formation dans son auto-école. Il est cependant possible de s’affranchir de cette formation et de passer l’examen en candidat libre : le coût de l’examen sera alors de 30 euros.

Une fois la formation réalisée, il faut s’inscrire à l’examen du Code de la route, soit en en faisant la demande auprès de sa préfecture (pour les candidats libres), soit via l’auto-école qui a dispensé la formation (les démarches étant comprises dans les frais payés au début de la formation).

L’examen du Code de la route consiste en un QCM de 40 questions : le maximum de fautes autorisé est de 5 pour pouvoir valider le test. Chaque candidat ne possède pas les mêmes questions que ses voisins pour éviter la triche lors de l’examen. Les candidats au code de la route reçoivent leurs résultats dans les 24 h à 48 h après l’avoir passé.

Quel est le délai pour repasser le Code de la route en cas d’échec ?

Si jamais vous faites plus de 5 fautes et que vous devez repasser le code de la route, vous devrez attendre entre 1 et 6 mois pour le repasser, selon les disponibilités.

C’est autant de temps à attendre en plus pour pouvoir passer votre examen de conduite puisque vous ne pouvez le passer que lorsque vous avez obtenu votre Code de la route.

Quel est le délai pour passer l’examen de conduite après avoir validé son Code de la route ?

Avant 2014, la durée de validité du Code de la route était fixée à 3 ans. Depuis l’arrêté du 31 octobre 2014, elle a été allongée à 5 ans pour tous les candidats à l’examen de conduite, qu’ils aient opté pour la conduite accompagnée ou pour la conduite supervisée.

Le candidat pourra passer jusqu’à 5 fois le permis de conduire dans cette période puisqu’il peut repasser l’examen un an après un échec. Cependant, au-delà de 5 ans, s’il n’a toujours pas validé son examen de conduite, il devra repasser son examen de code de la route pour pouvoir repasser à nouveau le permis de conduire.

Dans le cas où, après avoir obtenu son permis de conduire, le candidat souhaite passer un second permis de conduire dans une autre catégorie, alors il aura à nouveau 5 ans de délai avant que son Code de la route ne soit plus valide.

Quel est la durée de validité du Code de la route dans le cas d’une obtention à l’étranger ?

Il se peut que vous ayez obtenu votre Code de la route à l’étranger. Dans ce cas, votre Code de la route ne sera pas valable en France et vous devrez le repasser si vous souhaitez passer l’examen de conduite en France. En effet, il n’existe pas d’équivalence entre les différents examens de code de la route dans le monde.

Entre l’obtention du Code de la route et le passage de l’épreuve de l’examen de conduite, vous disposez donc d’un délai de 5 ans maximum. Au-delà de 5 ans, vous aurez besoin de repasser l’examen du Code de la route pour pouvoir vous présenter à l’épreuve pratique.

Quel délai patienter entre le Code et la Conduite ?
5 (100%) 1 vote

Vous aimeriez également


Leave a Reply

Your email address will not be published.