L’accouchement peut être déclenché pour des raisons médicales ou personnelles. Pour le bien-être de la mère et de son enfant, il y a d’importantes informations à connaître pour éviter les éventuels risques ou complications.

Quand faut-il déclencher un accouchement ?

Rassurez-vous, le fait de devoir déclencher un accouchement peut arriver à de nombreuses femmes. Il existe bel et bien des raisons médicales pour déclencher un accouchement.

La cause principale est le dépassement de la DPA (ou Date Probable d’Accouchement). A partir de la date de votre dernière règle, l’accouchement se fait normalement 39 semaines après. Mais de nombreux médecins accordent 2 semaines de plus pour attendre l’arrivée du bébé. C’est-à-dire à la 41e semaine d’aménorrhée.

Si ce délai passé et que le travail n’a pas toujours commencé, des risques pour la mère et le bébé sont présents. Il faut déclencher l’accouchement si le danger est imminent.

Il se peut également que les raisons soient plus personnelles. Il peut s’agir d’une organisation spéciale dans le planning de la maternité ou pour des convenances personnelles. La mère est libre de choisir quand veut-elle accoucher si son souhait ne met pas en danger ni la vie de son enfant, ni la sienne.

A quel moment s’effectue le déclenchement ?

L’accouchement déclenché peut être programmé environ deux semaines avant le terme. Vous pouvez le demander à votre médecin quand vous vous êtes décidé. Rappelez-vous cependant que l’accouchement avec déclenchement ne peut se faire que si le col est suffisamment ouvert pour la sortie du bébé. Il faut également que le bébé soit suffisamment bas, que le col soit ramolli et qu’il y ait un raccourci favorable à travers le col.

Quoi qu’il en soit, si ce déclenchement peut selon le gynécologue présenter des dangers pour la mère et son bébé, mieux vaut encore attendre l’accouchement naturel pendant deux semaines.

Si au-delà de ce délai, le travail n’a toujours pas commencé, vous pouvez vous rendre à la maternité pour qu’ils vous fassent subir les traitements nécessaires à un déclenchement d’accouchement. Dans certains cas, l’accouchement peut être déclenché à la 37e semaine de la grossesse si toutes les conditions sont favorables. Seul votre médecin pourra vous confirmer réellement si votre requête est possible ou non.

Comment déclencher un accouchement ?

Le déclenchement d’un accouchement a pour but de provoquer le travail. Le travail est la contraction continue de l’utérus afin d’expulser le bébé du ventre de sa mère.

D’abord, la future mère doit se rendre à l’hôpital. Puis, le médecin effectue un monitoring afin de vérifier la santé du bébé ainsi que la situation du col. Ensuite, pour le déclenchement proprement dit, le médecin peut donner à la mère un comprimé ou la pose d’un gel de prostaglandine. C’est ce qui va accélérer le travail.

Le déclenchement peut se faire au moyen d’une perfusion d’ocytocine. Il faut l’associer à une injection en intra péridurale. Il s’agit d’une injection attaquant directement la moelle épinière sans passer par la voie systémique. Dans les deux cas, la sage-femme ou le médecin s’occupe du perçage de la poche des eaux. Si cette étape connait un échec, le médecin doit effectuer une césarienne.

Avant de déclencher l’accouchement par des moyens médicamenteux, la future mère peut également tenter un déclencheur naturel. Vous pouvez danser, faire l’amour, faire le ménage ou rouler en voiture en faisant exprès de passer sur les pavés. Sachez cependant que faire quelques minutes de marches quelque temps avant le terme de la grossesse est une des meilleures solutions naturelles à la disposition des femmes enceintes pour déclencher l’accouchement.

Quand peut-on déclencher un accouchement ?

Certaines raisons peuvent expliquer pourquoi une future maman désire que son enfant naisse à une date précise. Peut être pour des raisons professionnelles ou tout simplement pour des raisons personnelles.

Mais il faut d’abord savoir à combien de semaines peut-on provoquer un accouchement. En général, l’accouchement peut être déclenché entre la 37 et la 39e semaine de grossesse. Mais cela ne sera possible que si le col et le bébé sont prêts pour y faire face.

Combien temps pour accoucher après un déclenchement ?

Le déclenchement de l’accouchement peut se faire par des mouvements ou des actions effectuées par la future mère. Mais il peut également être réalisé par des techniques médicamenteuses, notamment si le travail ne commence toujours pas après 41 semaines de grossesse.

Avant de l’effectuer, vous vous demandez surement combien de temps dure le travail après un déclenchement. Ainsi, 2 jours après l’administration des médicaments servant au déclenchement de l’accouchement, le travail peut commencer s’il s’agit de votre premier enfant.

Mais à partir du second enfant, le travail peut commencer environ 24 heures après son déclenchement.

En général, l’accouchement se passe même moins d’un jour après le déclenchement médicamenteux. L’efficacité des techniques de mouvements ou déclencheurs naturels ne va dépendre que de l’état de la mère ou de celui du fœtus. Mais en règle générale, la marche suffit pour déclencher le travail.

Quel délai pour accoucher avec un déclenchement ?
5 (100%) 1 vote

Vous aimeriez également


Leave a Reply

Your email address will not be published.