La création d’entreprise est un projet qui cumule de multiples avantages. On peut dire que c’est la meilleure façon d’essayer une nouvelle activité professionnelle. Raison pour laquelle, elle augmente en nombre ces dernières années.

En 2017, on recensait déjà un million d’auto-entreprises. Il s’avère que les formalités liées à la création, la gestion et la dissolution de la société sont de plus en plus flexibles. Est-ce une vérité ? Si vous envisagez de vous lancer dans le domaine de l’auto-entreprenariat, cet article comporte quelques informations qui peuvent vous être utiles.

Créer son auto-entreprise : Quelles sont les étapes ?

Pour obtenir le succès, il est important de bien suivre les étapes pour créer son auto-entreprise. Tout commence par la déclaration d’activité. Elle consiste à aviser les institutions sociales et fiscales de votre projet de créer une auto-entreprise. Pour ce faire, il faut leur fournir quelques données en commençant par votre identité, votre adresse de correspondance, votre adresse professionnelle et le type d’activité. Il faut aussi choisir le régime fiscal et le régime social.

Pour les individus qui envisagent d’exercer une activité libérale, une inscription à l’URSSAF est requise. Il suffit de remplir le formulaire PO qui sera transféré à l’organisme. Dans le cas où vous envisagez d’opérer dans le secteur commerce, une inscription à la Chambre de Commerce et d’Industrie s’impose aussi. Enfin, si vous avez opté pour une activité artisanale, une déclaration auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat est nécessaire.

Notons qu’il est possible de faire la déclaration en ligne. Il faut seulement se rendre sur le site web du Centre de Formalités des Entreprises, de l’URSSAF ou le Portail Auto-entrepreneurs.

Il est tout aussi important de souligner qu’une déclaration de non condamnation et un justificatif de domicile sont indispensables si vous voulez exercer une activité commerciale ou artisanale.

La prochaine étape, c’est le lancement de votre activité. Il peut avoir lieu à la réception du numéro d’immatriculation SIRET, du document indiquant le régime d’imposition des bénéfices et le taux de TVA et des coordonnées des divers centres d’impôts. Normalement, si le formulaire est bien rempli et si tous les documents requis sont fournis, le traitement du dossier sera rapide.

Le choix de la domiciliation de l’auto-entreprise est aussi au programme. En général, l’auto-entrepreneur peut installer son bureau dans son domicile personnel. Mais pour obtenir une bonne notoriété rapidement, il est important de miser sur une adresse prestigieuse. Pour finir, il faut procéder à la déclaration mensuelle ou trimestrielle des chiffres d’affaires et au paiement des cotisations.

En général, la création d’une auto-entreprise s’effectue dans un délai relativement court. En outre, elle est complètement gratuite.

Quelles différences entre auto entrepreneur et micro entrepreneur ?

Les gens ont souvent tendance à confondre ces deux régimes. Pourtant, il y a bien des différences entre le régime auto entrepreneur et le régime micro entrepreneur. Pour commencer, l’immatriculation est obligatoire pour un micro-entrepreneur. Il doit aussi déclarer son chiffre d’affaires et s’acquitter de ses cotisations sociales.

Un micro-entrepreneur est également redevable à la Cotisation Foncière des Entreprises. En outre, il est tenu de créer un compte bancaire dédié spécialement à la gestion de son activité professionnelle. Enfin, les micro-entrepreneurs doivent également se soumettre à un nouveau mode de calcul de la taxe pour frais de chambre.

Pour l’auto-entrepreneur, l’exonération d’impôt est encore en vigueur lorsqu’il n’y a pas de chiffre d’affaires. En outre, la TVA n’est pas facturée. Concernant le montant des cotisations sociales et des impôts, il est déterminé en fonction du chiffre d’affaires. La déduction des charges est impossible. Enfin, le chiffre d’affaires à réaliser est plafonné. En somme, le régime d’auto-entrepreneur est une version simplifiée du régime micro-entrepreneur. C’est le régime à privilégier si on veut débuter dans le domaine de l’entrepreneuriat.

Quelles sont les délais pour se déclarer auto entrepreneur ?

Les délais pour se déclarer auto entrepreneur sont assez longs. Ainsi, il est primordial de s’y lancer à l’avance si on veut débuter son activité rapidement. Notons en effet que le traitement du dossier risque de durer quelques jours. Si le dossier est incomplet, il faut ajouter un délai supplémentaire.

Ensuite, vous devez encore patienter quelques jours avant de recevoir l’extrait K-bis. C’est un document indispensable si vous voulez exercer une activité commerciale ou artisanale. En somme, il faut compter pas mal de temps avant d’obtenir le statut d’auto entrepreneur.

Quelle est le délai de création d’une auto-entreprise ?

Le délai de création d’une auto-entreprise risque d’atteindre environ 30 jours, voire plus. Tout dépend du déroulement de la procédure. Si tout va bien, la démarche est moins longue. Mais en cas de problème au niveau des documents fournis, il faut compter plusieurs semaines avant le lancement définitif de votre activité.

Combien de temps pour recevoir son numéro SIRET auto entrepreneur ?

Le numéro SIRET comporte 14 chiffres. On peut le considérer comme le numéro d’immatriculation de votre auto-entreprise. Il indique que l’entreprise existe réellement aux yeux de la loi. Notons que le numéro SIRET doit figurer sur tous les documents délivrés par l’auto-entrepreneur. On cite entre autres les factures, les devis ou encore les bulletins de paie.

Comme il a été expliqué auparavant, le numéro SIRET s’obtient suite à l’inscription au CFE de votre département. Il faut remplir le formulaire en ligne et envoyer quelques documents.

Le temps pour recevoir son numéro siret auto entrepreneur est d’environ 15 jours ouvrés suivant la date d’inscription.

Pourquoi votre statut auto entrepreneur prend t-il du retard ?

On peut expliquer de différentes manières un retard dans votre statut d’auto entrepreneur. Tout d’abord, il se peut que ce soit à cause de la lenteur du traitement du dossier.

C’est le cas lorsqu’il y a beaucoup de candidats. Mais il arrive aussi que votre dossier ne soit pas complet. Du coup, la procédure traîne un peu, car vous devez encore fournir les pièces manquantes.

Notons que l’Insee vous envoie directement le numéro SIRET par courrier ou courriel. Si le délai de 15 jours ouvrés est dépassé, pensez à contacter votre Centre de formalités des entreprises afin d’obtenir des renseignements.

Quel délai pour devenir auto entrepreneur ?
5 (100%) 1 vote

Vous aimeriez également


Leave a Reply

Your email address will not be published.